en fr

Blog

23 02

Tendance de la mode vegan : Quelles sont les marques de mode vegan ? Notre top des blogueuses mode vegan ? Pull, chaussures, sacs ou bijoux vegan ? Suivez le guide !

Alors qu’en cette saison, la fashion week, ses hordes de créateurs et de fashionistas débarquent dans les plus grandes villes du monde, la question de la mode responsable revient sur le tapis. Les matières écologiques, les teintures végétales, le retour à une fabrication locale, … de nombreux mouvements dits éco-conscients ont déjà vu le jour ces dernières années et commencent à prendre de l’ampleur aussi bien sur les podiums que dans les dressings des particuliers. Si c’est la première fois que vous en entendez parler, vous pouvez courir lire notre article sur le mouvement Slow Fashion et les 7 règles pour « shopper » éthique. De quoi mettre un premier pied dans le monde de plus en plus vaste de la mode consciente avant d’approfondir avec notre thème du jour : la mode végane (ou vegan).
 matt and natt marque de mode vegan eleusis megara

 

Credit photo © eleusis-megara

La défense de la cause animale dans l’univers de la mode n’est pas récente.

On voyait déjà défiler Brigitte Bardot dans les années 70 pour l’interdiction de la fourrure des bébés phoques. Certains des plus célèbres mannequins se sont quant à elles dénudées pour manifester leur opposition à l’utilisation de la fourrure, dans les campagnes de sensibilisation PETA notamment. Aujourd’hui, il s’agit d’une tendance plus lourde qui s’accompagne d’une volonté de clamer son amour de la mode sans oublier de réfléchir. Ne plus se laisser tenter par le renouvellement permanent des collections et l’ultra-low-cost dévastateur, être attentif aux conditions de fabrication mais aussi, et la mode végane en est un bon exemple, faire attention aux matériaux utilisés pour créer ce joli sac à main ou ce nouveau petit haut. Exit la soie, le cuir, … et bienvenue à la créativité et au design “pet-friendly“.

Une double évolution du marché

Outre le retour du chanvre et des matières écologiques et végétales comme le coton bio ou la fibre de bambou, le mouvement vegan cherche à questionner notre rapport à la consommation et aux animaux. Alimentation, cosmétiques, loisirs, … les adeptes du véganisme excluent entièrement tous les produits provenant du règne animal et vont encore plus loin que les végétariens. Encore au stade de marché de niche, la mode végane est liée à « une double évolution dans le marché : des matériaux novateurs et raffinés ainsi qu’un changement radical de la perception de cette cause », analyse Amélie Pichard, créatrice végane.

go vegan marque de mode vegan pull

Credit photo  ©Veganise

 

La création par contrainte

La protection du bien-être animal est une contrainte forte et, comme toute contrainte, elle est source d’innovation et de création. Alors, qu’auparavant, le prix des matériaux était le premier moteur pour créer de la fausse fourrure et du simili cuir – plutôt bas de gamme et de mauvaise qualité – aujourd’hui, il ne s’agit plus de créer du toc, mais de nouvelles matières parfois plus belles que certains cuirs. C’est le cas de la maroquinerie signée Matt & Nat, ou les collections de Honest By, une marque écolo en passe de devenir 100 % végétalienne. L’objectif étant, entre autre, de relâcher la pression sur la planète provenant de la surexploitation de matériaux à base de pétrole, les industriels de la mode inventent et se lancent dans des créations parfois étonnantes, comme le cuir végétal d’ananas : le Piñatex, dont nous vous avons déjà parlé.

cuir en peau ananas creation contrainte

Une nouvelle tendance à suivre

Il y a quelques années encore, la mode éthique se limitait à quelques créateurs très engagés et des modèles parfois peu inspirants, mais celle-ci a bien évolué et est devenue beaucoup moins ennuyeuse. Il suffit de s’attarder sur les collections de Stella Mc Cartney ou sur les défilés de Vivienne Westwood pour voir que mode éthique ne rime plus avec frustration, bien au contraire. Elle est l’un des plus actifs domaines de création et participe du renouvellement de la mode, y compris dans le domaine du luxe et de la haute-couture.

De fait, même les grandes enseignes se lancent dans la mode végane, ou tentent tout du moins de limiter l’utilisation de produits d’origine animale.  C’est le cas de 70 “grandes marques” qui ont renoncé à la laine angora, très contestée, dans leurs collections. Les magasins Esprit, eux, ont vu débarquer une toute nouvelle ligne de chaussures estampillée vegan. Des petites victoires, un tout petit pas pour eux, mais peut être un grand pas vers une mode plus consciente.. qu’il faut toutefois suivre de près pour s’assurer qu’il s’agisse d’une véritable volonté d’évolution de fond et non d’une vilaine opération de “veg-washing“.

 

stella-mccartney-vegan-collection-2015

Collection Stella McCartney 2015

En conclusion, tout porte à croire qu’adopter un style moins « animal » serait non seulement meilleur pour nos amies les bêtes mais également pour notre belle planète. En effet, la production du cuir notamment est une des industries les plus polluantes, à cause de l’élevage des animaux mais aussi et surtout à cause du tannage et des produits chimiques utilisés. Si vous n’êtes que peu sensibles à la cause animale et pas encore entièrement convaincus par la mode végane, vous pouvez déjà débuter par des petits gestes qui ont leur importance : préférez une veste en cuir achetée en fripe (qui présente en plus l’avantage de souvent présenter un plus bel aspect), choisissez de faire grandir les petits créateurs plutôt que les grandes marques aux logiques industrielles et, en hiver, achetez une doudoune (garnie à l’aide de fibres recyclées), ou une belle parka, plutôt qu’un manteau en vison, lièvre, loup, castor, lynx, phoque, léopard, raton laveur, ragondin, chien, chat, vache, éléphant, poisson rouge…

C’est plus économique et c’est surtout un beau challenge personnel !

Car, il faut en convenir, il est loin d’être facile de passer au 100% végan : Adieu laine, feutre, duvet, cuir… Et pour peu que vous souhaitiez aussi bannir la pétrochimie de votre garde-robe -noble intention s’il en est- il vous restera un nombre restreint d’options pour éviter de voir passer les saisons dans le plus simple appareil.

tshirt-mode-vegane-fashion-treez
Ainsi, pour passer au véganisme, dans l’habillement plus qu’ailleurs, il faut s’armer de patience, de créativité, et de solidarité. Il ne faut pas être avares de bonnes adresses et de bons plans. Et d’ailleurs, que vous soyez déjà adepte du « no-cruelty » ou que vous ayez décidé de vous y mettre, partagez vos trouvailles, vos marques fétiches et vos incroyables découvertes en commentaire de cet article… pour aider à faire grandir la communauté !
Si vous aimez, comme nous, dénicher vos bons plans et les nouvelles tendances dans la blogosphère faites donc un tour par ici :

Les blogueuses mode vegan :

Change your avatar